Les ventes aux enchères attirent beaucoup de monde !

Par • Mis à jour le 17/04/2015 - 13:31

Il n’existe qu’un hotel des ventes aux Antilles-Guyane et un seul commissaire priseur pour tous les DOM, Pascal Voutier qui a pris la succession de son père en 2006. Chaque mois, il organise une vente aux enchères de véhicules dans chacune des deux îles, des ventes qui attirent une foule conséquente.

    Les ventes aux enchères attirent beaucoup de monde !
Les ventes aux enchères attirent de plus en plus de monde ! Le mois dernier par exemple, près de 500 personnes se sont retrouvées dans une ambiance bonne enfant dans le hall surchauffé de la salle des ventes de Rivière-Salée où près de 150 véhicules ont été vendus aux enchères. Eclectique, le public était composé de professionnels aguerris mais également de nombreux particuliers qui assistaient à leur première vente et qui espéraient faire une belle affaire.

En fait, une bonne demie-douzaine de ventes aux enchères sont organisées chaque mois dans chacune des deux iles. Tout y passe même si ce sont les véhicules qui attire le plus de monde. Le mois dernier par exemple 150 véhicules ont été vendus en 4 heures à la Salle des Ventes de Rivière-Salée. Comment ces voitures se retrouvent-elles ainsi bradées aux enchères ? Il y a plusieurs explications. "Les liquidations judiciaires, les fins de locations longue durée, le sociétés de crédits et ensuite des stockages de concessionnaires." explique Pascal Voutier l'unique commissaire priseur des DOM.

La prochaine a lieu ce samedi 18 avril à la salle des ventes de Rivière-Salée en Martinique, chez nos voisins de Guadeloupe, ce sera le 25 avril 2015.

Pour aller plus loin...

Adjugé, c'est le mot prononcé par le commissaire-priseur, il est accompagné d'un coup de marteau et signifie en clair qu’un objet mis en vente devient la propriété de celui qui a proposé la plus forte enchère.

Audrey Ollon et Béatrice Vandevoorde