Lorrain : la situation d'une septuagénaire atteinte de troubles de la mémoire génère de vives réactions

Par 28/09/2021 - 15:25 • Mis à jour le 28/09/2021 - 15:05

Au Lorrain, c'est une véritable bataille qui sévit entre l'un des fils de Cécile, 79 ans, atteinte de troubles de la mémoire, et un collectif de voisins. Le voisinage accuse le fils de non assistance à personne en danger, alors que ce dernier s'en défend. Au point que le maire de commune a pris aujourd'hui (mardi 28 septembre) un arrêté d'urgence pour procéder au placement de la septuagénaire au plus vite.

    Lorrain : la situation d'une septuagénaire atteinte de troubles de la mémoire génère de vives réactions

Cécile, 79 ans, atteinte de troubles de la mémoire

Au quartier Vallon au Lorrain, tout un voisinage s'interroge sur la prise en charge de Cécile, une habitante de 79 ans, souffrant de la maladie d'Alzheimer. 

Une vraie bataille s'est instaurée depuis des mois entre la famille de la septuagénaire et une partie du voisinage dans ce quartier du Lorrain. Les deux parties se disputent actuellement la légitimité des actions mises en place pour aider la résidente qui vit seule. 

Le CCAS, suite à deux incidents en mai dernier, puis récemment le 29 juillet, suit ce dossier de près.

Au début du mois de mai, l'un des deux fils de Cécile, Eric, se rend au CCAS du Lorrain pour demander que sa mère bénéficie d'une aide sociale pour l'hébergement, afin qu'elle soit placée dans un Ephad. Des convocations d'obligations alimentaires sont envoyées, selon le CCAS. Mais le fils vivant dans l'hexagone ne se serait jamais présenté après maintes relances. 

Mais un nouvel épisode survient. Le 29 juillet dernier, un voisin interpelle directement la police municipale parce qu'elle aurait quitté son domicile. C'est ce qu'explique Lyane Ormes, directrice du CCAS du Lorrain.

Le lendemain, les agents de la CCAS, encore une fois, ont appelé le fils pour vérifier si tout allait bien. Le fils nous a rassuré le 30 juillet, en nous disant que sa mère va bien, et que désormais il y a une aide à domicile à la maison pour s'occuper de sa mère

Et la responsable de continuer de brosser le tableau.

Sachant que d'après les retours, un petit collectif s'est organisé, donc les voisins, puisque cette dame a un frère et une soeur à côté de chez elle, avec des voisins pour organiser tout ce qui est repas, en tout cas pour l'accompagner socialement

Des vidéos montrant la septuagénaire, l'air hagard

Et c'est là le noeud du problème : le voisinage et le fils se déchirent sur la gestion de la septuagénaire. Ce collectif de voisins et d'accompagnants familiaux considère que la septuagénaire est laissée à l'abandon. Dernier élément en date : la diffusion par une voisine de plusieurs vidéos de Cécile en situation délicate. On y voit la femme affalée par terre, l'air hagard. Marie, la voisine, se défend et ne regrette pas son geste.

Je n'ai pas le choix, parce que là c'est de la non-assistance à personne en danger. je frappe aux portes de qui de droit. Vous avez les papiers de sécurité sociale de la personne, sa carte bancaire, vous êtes son enfant, vous assumez

Un placement d'ici la fin de la semaine

Vivant au Lamentin, Eric dit avoir essayé d'accueillir sa mère chez lui dans un premier temps mais elle aurait refusé d'y rester. Il a donc ramené sa mère chez elle, mais est rassurant sur la situation de celle-ci, affirmant qu'une aide ménagère et une infirmière viennent régulièrement s'occuper d'elle. 

Nous avons tous les papiers pour faire une demande de placement pour ma mère, mais un pas après l'autre

On apprend enfin que le maire de la commune a pris aujourd'hui un arrêté d'urgence pour le placement de Cécile, qui devrait finalement être accueillie dans une structure adéquate d'ici la fin de la semaine.

Tags