Malgré les décisions du ministre, les syndicats enseignants demeurent mobilisés

Par • Mis à jour le 13/02/2020 - 06:42

La rencontre entre l'intersyndicale des enseignants et les inspecteurs généraux de l'Education Nationale n'a pas débouché sur une fin de conflit. Malgré le report des épreuves du bac et la suspension des suppressions de poste, les syndicats renouvellent leur appel à la mobilisation.

    Malgré les décisions du ministre, les syndicats enseignants demeurent mobilisés

"Pour l'heure nous considérons que nous n'avons pas de réponse". Voici les mots de Valérie Vertale-Loriot, co-secrétaire académique du SNES Martinique à l'issue de la réunion entre l'intersyndicale et les inspecteurs généraux de l'Education Nationale devant les enseignants grévistes rassemblés au Rectorat.

Certes, cette réunion devait surtout permettre aux syndicats d'exprimer leurs doléances après deux mois de grève et un mois de blocage des établissements scolaires. Bien entendu les décisions annoncées par Jean-Michel Blanquer après un entretien avec les députés martiniquais Josette Manin et Serge Letchimy ont également été évoquées lors de cet échange.

Déception des syndicats

Toutefois, ni la réunion ni l'annonce de la suspension des suppressions de postes, ni le report des épreuves du bac E3C n'ont convaincu les organisations syndicales. "C'est normal que les E3C soient reportés comme ils le sont au niveau national dans beaucoup d'académie. Concernant les suppressions de postes, on a l'impression que l'on nous ballade. Cela fait deux mois que nous sommes mobilisés et on ne peut pas nous répondre aujourd'hui que d'ici demain on aura une méthodologie qui va nous permettre de voir combien de postes seront éventuellement supprimés", s'indigne Valérie Vertale-Loriot.

Même son de cloche du côté de la FNEC FP FO. "Nous sortons très déçus de cette rencontre parce que nous n'avons aucune réponse. Nous espérions un protocole de sortie de grève. Ce n'est pas le cas. Nous restons donc mobilisés comme nous le sommes depuis le 5 décembre", explique Sandrine Pancarte, qui faisait partie de la délégation reçue.

Ecoutez également la réaction des enseignants venus soutenir la délégation :

Manifestation ce jeudi

Si le Rectorat a annoncé le report des E3C au mois de mars, les grévistes réclament une date d'examen unique pour tous les établissements de Martinique.

Egalement mobilisés contre la réforme des retraites, ils manifesteront donc ce jeudi dans les rues de Fort-de-France. "Nous avions déjà prévu un programme sur la semaine. Nous appelons donc tous les collègues à venir dans la rue à 9 heures à la maison des syndicats", a lancé Valérie Vertale-Loriot.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.