Mardi noir à la prison de Ducos

Par 19/02/2019 - 08:57 • Mis à jour le 19/02/2019 - 08:57

Les surveillants du centre pénitentiaire de Ducos sont mobilisés ce mardi matin devant leur lieu de travail. Ils répondent à un appel national d'une entente syndicale.

    Mardi noir à la prison de Ducos

Surcharge de travail, prisons surpeuplées... Les surveillants pénitentiaires en ont marre. Et ils veulent que la ministre de la Justice, Nicole Belloubet soit au courant.

Ce mardi matin, les antennes de Martinique de FO Pénitentiaire et de la CGT Pénitentiaire ont répondu à l'appel national à la mobilisation d'une coalition syndicale de la profession. Les agents de la prison de Ducos sont donc mobilisés devant l'établissement depuis l'aube.

Ils dénoncent le mépris du gouvernement pour leurs conditions de travail. "Certains agents font jusqu'à 50 ou 60 heures supplémentaires par mois et la ministre de la justice nous appelle les nantis de la République. C'est inadmissible", a commenté Patrick Louvounou, délégué FO Pénitentiaire.

L'entente syndicale a appelé toutes ses sections à se mobiliser tous les mardis jusqu'à ce que des négociations concrètes soient engagées avec le gouvernement.