Mobilisation générale du 5 février : les perturbations à prévoir

Par 05/02/2019 - 06:16 • Mis à jour le 05/02/2019 - 06:16

10 ans après la mobilisation du jeudi 5 février 2009, qui a réunit plus de 15 000 personnes dans les rues, le mouvement de grève générale lancé par la CGTM SOEM ce mardi, entend protester contre le non-respect des accords du 10 mars 2009. Il faut s'attendre à d'importantes perturbations.

    Mobilisation générale du 5 février : les perturbations à prévoir

C’était un jeudi. Le 5 février 2009. Le début d’une mobilisation sociale historique en Martinique : 38 jours de grève générale, des manifestations quasi quotidiennes, des négociations interminables en préfecture, des débordements violents et des scènes de pillage. La grève de 2009, c’était un peu de tout ça. Et surtout un accord de fin conflit arraché après un mois et demi de lutte. 10 ans après ce triste anniversaire, les organisations syndicales se mobilisent.

Des services municipaux fortement perturbés
Suite à l’appel à la grève lancé par la CGTM SOEM, bon nombre d'organisations seront fortement perturbées aujourd'hui. Toutes dénoncent le non-respect des accords du 10 mars 2009. Les services municipaux de la ville de Fort-de-France, Schoelcher, du Lamentin, Saint-Joseph, du François et de Trinité annoncent d'importantes perturbations. Ainsi, les crèches et les écoles, les garderies, les services d'accueil et de loisirs risquent bien de rester portes closes. Aucun des services de restauration de ces communes ne sera assuré. 

Une intersyndicale qui fait front
En ce 10ème anniversaire de février 2009, les syndicats battent le rappel et font corps pour se mobiliser. L'intersyndicale CDMT-CGTM-CSTM-UNSA-USAM appelle au rassemblement à 18h ce jour (mardi 5 février) devant la Maison des Syndicats. L'USNA de son côté appelle à la mobilisation dès 8h30 ce matin toujours à la Maison des Syndicats.