Mozaïk : 11 lignes à l'arrêt et toujours pas de solution en vue

Par 03/01/2019 - 11:06 • Mis à jour le 03/01/2019 - 11:06

Plusieurs lignes du réseau de transport de la Cacem sont toujours à l'arrêt. Un mouvement social chez deux entreprises co-traitantes est à l'origine de ces perturbations.

    Mozaïk : 11 lignes à l'arrêt et toujours pas de solution en vue

Difficile de circuler en transport en commun quand on habite à Scholecher et à Saint-Joseph. Voilà plus d'un mois qu'un droit de retrait transformé en grève provoque des perturbations sur plusieurs lignes du réseau Mozaïk.

Les entreprises co-traitantes, Sotravom et SMTV, ne sont pour l'heure pas en mesure de desservir les 11 lignes qui relève de leur contrat. Il s'agit des lignes : 104 (Campus-Ravine Touza), 110 (Pte Simon - Campus - Rectorat), 111 (Pte Simon - Bourg - La Colline), 301 (St Joseph - Presqu'île), 302 (St Joseph - Chemin Labeau Balata), 303 (St Joseph - Morne des Olives), 304 (St Joseph - Salubre - Derrière Bois), 307 (St Joseph - La Durand), 321 (St Joseph - Bois du Parc - Rivière L'Or), 342 (St Joseph - Palmiste - Petit Manoir), 444 (Navette Californie).

Contactés ce matin, des chauffeurs nous ont assuré qu'aucune avancée ne s'était produite ces derniers jours. La perspective de la résiliation de la DSP au mois de juin refroidirait certains acteurs du dossier.

Concernant le dédommagement des abonnés, la CFTU a annoncé que les usagers ayant souscrit des abonnements Etud', Gran Moun, Liberté et Parking Relais TCSP pour les mois de novembre et de décembre bénéficieront de la gratuité pour le mois de Janvier 2019.