Mozaïk : trois semaines de paralysie

Par • Mis à jour le 24/04/2018 - 07:30

Toujours pas de bus sur le réseau Mozaïk ce mardi matin.

    Mozaïk : trois semaines de paralysie

La signature d'un protocole de fin de conflit dimanche après-midi avait ouvert une fenêtre d'espoir sur la reprise du transport collectif urbain. Mais il n'en n'est rien. Les bus de la CFTU sont toujours au dépôt même si il n'y a plus de blocages et les lignes  1, 2, 3, 11, 19, 24, 25, 27, 29, 31, 32, 33, 100, 211, 114, 320, 420, 421 et 422 ne sont pas desservies.

Et ce ne sont plus les anciens sous-traitants qui paralysent le réseau. En fait la question du transfert des chauffeurs de ces entreprises vers les nouveaux exécutants n'est pas encore totalement effective. Les chauffeurs de la CFTU quant à eux attendent que le réseau soit complètement opérationnel pour reprendre le travail.

Une situation que n'entendent pas les usagers. Un collectif qui s'est monté récemment menace de passer à l'action d'ici 24 heures si les choses ne bougent pas.