Négociations au point mort à la fourrière départementale de Mangot Vulcin

Par • Mis à jour le 13/03/2015 - 12:38

Une partie des employés de la fourrière départementale de Mangot Vulcin est en grève depuis la fin du mois de janvier. Hier ils ont eu une 9ème réunion avec la direction et aucun accord n'a été trouvé; les négociations sont au point mort.

    Négociations au point mort à la fourrière départementale de Mangot Vulcin
Les discussions entamées hier jeudi à la Direction du travail entre la direction de la fourrière départementale de Mangot Vulcin et la CSTM n’ont finalement pas abouti. Soutenus par la CSTM, les employés grévistes espéraient obtenir des éléments concrets sur la revalorisation de leur salaire... En vain. "Nous avions abordé le 9ème point qui concerne l'augmentation de salaire. L'employeur nous a dit qu'il n'a pas encore réfléchi, qu'il nous propose de revoir ça après... nous lui avons dit que c'est inadmissible." déplore Bertrand Cambusy, le secrétaire général de la CSTM. Selon le syndicat, la direction n'aurait proposé qu’une prime cadeau de 150 € à Noël.
Le dialogue est au point mort, pour l'heure aucune autre rencontre n'est fixée entre la direction de la fourrière et le syndicat.

Bertrad Cambusy devra par ailleurs se présenter au tribunal la semaine prochaine pour avoir bloqué les accès de la fourrière.

Audrey Ollon

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.