Réunion entre les syndicats de l'éducation et la préfecture de Fort de France.

Par • Mis à jour le 09/04/2015 - 20:20

Le directeur de cabinet de la préfecture a reçu à la mi-journée une délégation de syndicats FO de l’éducation nationale. Ces derniers ont manifesté ce matin dans les rues de Fort de France.

    Réunion entre les syndicats de l'éducation et la préfecture de Fort de France.
Il s’agissait pour eux de faire écho à la grève interprofessionnelle organisée en France. 150 manifestants sont descendus dans la rue selon le SNETAA / FO tandis que la police parle de 120 personnes. Elles sont parties de la maison des syndicats avant de s’arrêter devant la préfecture.

Le secrétaire général du SNETAA/FO, Josselin Présent, participait à cette réunion. Plusieurs dossiers ont été passés en revue au cours de cet échange avec le directeur de cabinet du préfet, dont notamment l'austérité, la loi Macron, le chômage ou encore les conditions de travail et les retraites des employés de l'éducation nationale. Josselin Présent a aussi appuyé sur "le plan éducatif local" pour protester contre "la mutation forcée de jeunes de l'éducation nationale vers la métropole, qui présente un caractère inégale. En effet, ce sont des jeunes qui ont servi l'éducation nationale pendant un certain nombre d'années et pour qui il y avait une promesse de maintien dans l'académie (de Martinique) mais quand ils sont mutés, c'est leurs familles qui est impactée". Des propos qui ont été entendu par le directeur de cabinet, qui n'a pas encore donné de réponse. Josselin Présent promet que le syndicat "attendra les réponses tout en continuant les actions à tous les niveaux".

Thibault Rodrigue, propos recueillis par Yvonne Guilon.