Rififi sur le Port : "On ne va pas taper sur les dockers à chaque fois !"

Par • Mis à jour le 22/04/2015 - 13:15

La question des dysfonctionnements qui touchent le terminal conteneurs du Grand Port de la Martinique a été soulevée ce mardi sur les ondes de RCI. Aujourd'hui c'est le délégué CGTM des dockers nous fait part du sentiment de ces derniers.

    Rififi sur le Port : "On ne va pas taper sur les dockers à chaque fois !"
La situation est tendue sur le Port de Fort de France ! En effet, depuis environ trois mois les transporteurs et les transitaires ne décolèrent pas. Les files d’attente pour récupérer les conteneurs ne cessent de s’allonger au point que les camionneurs disent réaliser deux à trois fois moins de rotations que d’habitude... Les explications sont très difficiles à obtenir. GEMO - le groupement qui dirige les opérations - ne donne pas de réponse pour l’instant. Sur le port, on évoque un problème de maintenance des cavaliers - ces grosses machines qui servent à manipuler les conteneurs - et à demi-mot on parle des sautes d’humeur des dockers. Selon les dockers justement, le problème est tout autre. C’est la mise en place d’une nouvelle organisation de travail voulue par la compagnie maritime CMA/CGM qui est à l’origine du problème. Comme l'a expliqué Saintive Dunon, délégué CGTM des dockers du port de Fort-de-France.
"C'est la CGM qui a réorganisé son travail. Il y a moins de cavaleirs qui sont destinés à la livraison, on ne va pas taper sur les dockers à chaque fois ! Il faut savoir qu'il y a des donneurs d'ordres." a t-il indiqué.

Audrey Ollon et Béatrice Vandevoorde