Semaine de la bientraitance: les petits gestes pour améliorer le quotidien du patient

Par • Mis à jour le 16/10/2017 - 17:06

La semaine de la bientraitance a commencé ce lundi. L'occasion de se pencher sur ce phénomène relativement courant au sein de nos hôpitaux et qui engendre parfois de vives tensions entre le patient et le personnel soignant. Toute cette semaine, le groupe bientraitance du CHUM se déplace pour donner quelques conseils afin de faciliter leur quotidien.

    Semaine de la bientraitance: les petits gestes pour améliorer le quotidien du patient

Taper à la porte du patient avant d'entrer, se présenter, prendre de ses nouvelles,  l'informer des soins qui seront effectués, des attentions qui devraient être systématiques , pourtant, certains personnels soignants n'y pensent pas toujours.

Un oubli que Laure Ivetot, Cadre de santé au CHUM, met sur le compte de la charge de travail du personnel.

" Ce qu'ils me disent c'est qu'avec les problèmes d'effectif, de temps, la surcharge de travail, ils ne se rendent pas compte mais ils sont volontaires", car le bien être du patient dépend également de ces "détails".

" Entre quelqu'un qui arrive, qui se présente, qui dit, je suis madame X  plutôt que de faire un soin et repartir , cela peut paraître secondaire mais pour les patients, alités, seuls, ce n'est pas secondaire" ajoute Laure Ivetot.

Des oublis et des problèmes de communication qui aboutissent  à des situations de tension entre les deux interlocuteurs qu'il est pourtant facile d'éviter.

C'est dans cet objectif que le groupe bientraitance du CHUM organise régulièrement depuis trois ans, des manifestations dans les différents centre hospitalier de Martinique.

Il sera au CHU mardi 17 octobre 2017 , le 18 octobre à Mangot Vulcin, le 19 octobre à la Maison de la Culture du Lamentin où sera organisé un colloque sur « quand bientraitance rime avec compétence » et enfin le 20 octobre au CEV.