Suppression de postes dans l'éducation : trois collèges en grève

Par • Mis à jour le 12/03/2018 - 12:05

La colère continue de monter dans les établissements scolaires du secondaire. Ce lundi matin (12 mars 2018), les enseignants de trois collèges sont en grève. Ils s'opposent aux suppressions de poste et à la fermeture des classes.

    Suppression de postes dans l'éducation : trois collèges en grève

Combien de classes seront supprimées ? Dans quels établissements ? Voici les questions qui agitent les syndicats enseignants et les parents d'élèves. Ce lundi matin, la mobilisation s'étend dans plusieurs collèges. Aux collèges Aimé Césaire au Terre-Sainville et Jeanne et Emile Adenet du François, les cours ne sont pas assurés ce lundi matin.

C'est aussi le cas au collège Perrinon à Fort-de-France où les cours ne sont plus assurés depuis 10 jours. Les parents d'élèves du collège Perrinon sont rendus aujourd'hui au rectorat pour discuter avec les services de l'Etat. Le recteur a demandé à ce que la rencontre soit renvoyée à mardi matin (13 mars 2018) 7 heures. Inaceptable pour les parents qui exigent que le recteur d'académie viennent au collège. 

Les enseignants du collège Aimé Césaire eux n'ont pas aussuré les cours aujourd'hui. Ce sera également le cas demain (mardi 13 mars 2018). Une délégation sera reçue mercredi au rectorat.

Pour rappel, 57 postes et plusieurs classes doivent être supprimés à la rentrée 2018 dans les établissements du secondaire en Martinique.