Transport : la sortie de conflit est encore loin

Par 05/05/2021 - 18:41 • Mis à jour le 05/05/2021 - 18:05

Les représentants des salariés de la Setrac ne se sont pas rendus à la rencontre prévue ce matin (mercredi 5 mai). 25 lignes de bus sont toujours à l'arrêt ce soir, les salariés des sociétés Setrac, TransNav et Transurbain exerçant leur droit de retrait.

    Transport : la sortie de conflit est encore loin

Après trois réunions infructueuses depuis le début de ce conflit, la rencontre initialement prévue ce matin (mercredi 5 mai) au centre technique de Martinique Transport n’a pas eu lieu. L'objectif de celle-ci était pourtant le contrôle des bus défectueux, l'un des points de revendications des chauffeurs de bus exerçant leur droit de retrait. 

La délégation du CSE de la Setrac n'a pas participé à cette visite de contrôle. Les salariés auraient refusé de participer à ce rendez-vous, du fait de l’absence de la direction du travail à cette rencontre.

La direction de la Setrac, quant à elle, déplore cette situation :

A ce jour, comme depuis le début de l'arrêt des services de transport, nous n'avons pas connaissance d'un danger grave ou imminent pouvant affecter la sécurité ou l'intégrité des salariés. Nous contestons fermement l'usage de ce droit de retrait

Ce soir, 25 lignes sont toujours à l’arrêt, au grand dam des usagers. Cela fait dix jours aujourd’hui qu’ils subissent les perturbations dues au droit de retrait des salariés des sociétés Setrac, TransNav et Transurbain.
 

Tags