Troisième jour de grève : aucun bus MOZAIK ne circule ce mercredi

Par 25/04/2016 - 14:35 • Mis à jour le 25/04/2016 - 14:35

(mise à jour à 7 heures 25, mercredi 27/04/2016) Les lignes MOZAIK restent encore et toujours paralysées ce mercredi, 26 avril 2016, sur les communes de la CACEM. Les chauffeurs sont mobilisés depuis lundi pour exprimer leurs doutes face à la mise en place du nouveau système des cartes magnétiques sans contact.

    Troisième jour de grève : aucun bus MOZAIK ne circule ce mercredi
Aucune ligne du réseau MOZAIK n'est desservie aujourd'hui, mercredi 27 avril 2016.
Les negociations de la veille ont echoué.

Les quatres communes de la CACEM sont privées de transports en commun. Les chauffeurs sont mobilisés depuis lundi, 25 avril, à cause de la mise en place d’un nouveau système de contrôle par la carte magnétique sans contact. Ils expriment leurs doutes sur la fiabilité de l’innovation et le manque d’information parmi le personnel. De plus, plusieurs bus ne sont pas encore équipés alors que le lancement du système a été prévu pour 25 avril. "Les conducteurs ne sont pas informés sur la vente des tickets, le rechargement. Il y a un manque d'information et on réclame avant tout d'avoir plus de renseignements, plus d'information", selon Jean-Pierre Marcelin, délégué syndical CGTM. Les négociations avec la direction ont débuté lundi après-midi et se sont terminées vers 22 heures sans résultat. La fin du mouvement social n'a pas été annoncée. La direction, de son côté, reconnaît que l'information pour le personnel n'a pas été suffisante pour tous. "Cette nouvelle billétique est un changement majeur à l'échelle de la Martinique. Elle introduit des nouvelles technologies et de nouveaux modes de consommation. Cela suppose une information constante et une formation continue. Ces éléments-là ont été faits, mais peut-être à un niveau dont on a légèrement sous-estimé l'intensité", selon Michel Bermiron-Belrose, secrétaire général de la CFTU. Une nouvelle réclamation a été prononcée par les syndicats ce deuxième jour de la grève. Un distributeur automatique des billets sans contact doit être mise en œuvre à la gare de Saint-Joseph. Il ne fonctionnait pas à cause d’un problème d’électrification. Michel Bermiron-Belrose a assuré que tous les travaux qui empêchent la reprise de la circulation sont en cours. "Nous avons fait énormément de progrès en vue de demandes qui avaient été formulées. On a travaillé sur les modalités d’information, sur les problématiques pour quelques véhicules restant qui n’avaient pas été équipés". La communication avec les chauffeurs et les contrôleurs continue. Mais le secrétaire général de la CFTU n’a pas pu préciser le délai de retour des bus sur les lignes. Pour l'instant, réseau MOZAIK reste entièrement paralysé. Veranika Chyhir