Troisième jour de mobilisation pour les pompiers de Martinique

Par 02/12/2016 - 16:05 • Mis à jour le 02/12/2016 - 16:05

Les pompiers de Martinique débutent leur troisième journée de mobilisation. Une mobilisation débutée depuis le mercredi 30 novembre 2016. Les soldats du feu menacent de durcir leur mouvement prochainement.

    Troisième jour de mobilisation pour les pompiers de Martinique
Les pompiers de Martinique entament leur troisième journée de mobilisation, débutée le mercredi 30 novembre 2016.

Un camp de fortune a été installé devant le siège du SDIS à Fort-de-France depuis mercredi, avec des palettes et des pneus brûlés en signe de protestation.

Les soldats du feu menacent de durcir leur mouvement prochainement. C'est ce qu'indique le secrétaire générale de la CGTM Sapeurs-Pompiers, Mickael Cavely, et annonce que le ras-le-bol a atteint un point de non-retour.

"On ne peut plus car nos vies sont en danger. Avant on n'avait pas autant d'ambulances en panne et ne nous pouvons pas accepter la situation de travail aujourd'hui. ça commence par les mairies qui ne payent pas leur cotisation.

La sécurité en Martinique n'a pas encore été prise en charge par les élus.

Ils ont voté en 2013 un schéma départemental de couverture des risques. Il n'est pas encore appliqué car il n'est pas financé. On demande aux pompiers de faire un secours sans donner les moyens de le réaliser.

Nous sommes déterminés et s'il le faut nous allons monter d'un cran parce que nous sommes épuisés de tant de mépris envers les sapeurs-pompiers."

Sullyvan.D avec Florin Hossu