Un ex sous-traitant met la pression à la CFTU

Par • Mis à jour le 24/11/2018 - 13:23

(VIDÉO) Un ex sous-traitant de la CFTU s'est rendu au siège de la CFTU, ce samedi matin (24 novembre 2018) afin de perturber la suite des négociations dans un conflit qui dure depuis 15 jours maintenant.

    Un ex sous-traitant met la pression à la CFTU

Depuis 15 jours maintenant, le réseau des bus de Mozaïk et du TCSP est totalement paralysé. Deux semaines de galère pour les usagers qui se sont mobilisés, ce samedi à la maison des syndicats à Fort-de-France.

D'ailleurs, des négociations devaient reprendre, ce matin à 10 heures afin de trouver une solution sur le nouveau point qui bloquait. À savoir, le paiement par la direction de la CFTU des honoraires d'avocat des syndicalistes.

Mais ces négociations ont été perturbées par l'arrivée d'un ex sous-traitant à savoir Trans’Capital par l'intermédiaire de son président Jean-Michel Pognon accompagné de plusieurs ex sous-traitants. Ces derniers souhaitaient être reçus afin de faire appliquer les accords qu'ils ont obtenu en avril dernier. Pour rappel Trans'Capital avait déjà été à l'initiative de la grève d'avril dernier. Une grève qui avait duré une vingtaine de jours.

Alain Alfred n'a pas souhaité les recevoir, car il n'avait aucun rendez-vous avec eux. Ses précisions :

Les précisions de Jean-Michel Pognon le président de l'ex sous-traitant Trans'Capital :