Vers une mobilisation des transporteurs ?

Par 07/02/2017 - 14:48 • Mis à jour le 07/02/2017 - 14:48

Les transporteurs de matériaux de chantiers de Martinique réclament, une détaxe de carburants après la dernière augmentation de janvier 2017. S'ils n'obtiennent pas d'avancée significative lors de la prochaine réunion de travail avec les représentants de la Préfecture, ils menacent la Martinique de pénurie de carburant.

    Vers une mobilisation des transporteurs ?
Les transporteurs de matériaux de chantiers de Martinique sont en colère.

Pour cause, ils réclament une détaxe de carburants après la dernière augmentation de janvier 2017. Ils se sont constitués en intersyndicale et se disent inquiets de l'avenir de leur profession.

Depuis 2016, ils revendiquent six points qu'ils adressent à la CTM et à la DEAL. Points qu'ils ont présenté à la presse. En tout cas, ils souhaitent entre autre participer à la commission de l'habitation transport.

Un ultimatum a été lancé. Ils menacent de bloquer la SARA, s'ils n'ont pas une avancée significative, lors de la prochaine réunion de travail avec les représentants de la Préfecture, ce mardi après-midi (7 février 2017).



"Nous ne sommes pas pris au sérieux. Ça fait quelques années que nous n'avons pas entendu parler des transporteurs, c'est vrai qu'on a travaillé avec l'ancienne région, nous avons avancé sur quelques dossiers.

Nous sommes en stand by et on constate que les choses n'avancent plus. Il faut faire bouger les choses.

Il n’y aura surement pas de carburant qui sortira de la SARA, les camions ne vont pas bouger. Il faut savoir que je suis en contact avec la Guyane et la Guadeloupe sera au courant. Il est possible qu'on fasse un mouvement inter-île."