À la veille de la décision du tribunal, les employés de la clinique Sainte-Marie sont en grève

Par • Mis à jour le 04/11/2019 - 06:21

Les employés de la clinique Sainte-Marie ne veulent plus du groupe Kapa Santé. Après avoir manifesté ce rejet à plusieurs reprises, ils sont à nouveau en grève ce lundi alors que le tribunal de commerce de Fort-de-France doit se prononcer demain sur la reprise de l'établissement de santé.

    À la veille de la décision du tribunal, les employés de la clinique Sainte-Marie sont en grève

Les salariés de la clinique Sainte-Marie affiliés à la CDMT sont en grève ce lundi matin (4 novembre 2019). Ils dénoncent un énième manquement de la direction sur les engagements vis à vis du personnel et un non respect des représentants du personnel.

Une nouvelle fois, les employés de l'établissement de santé manifestent leur rejet de la gestion du groupe Kapa Santé. Une requête qui pourrait être entendue demain par le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France. C'est ce mardi (5 novembre 2019), que les juges doivent examiner les différents projets de sauvetage de la clinique.

Trois entités sont sur les rangs. Tout d'abord, le groupe Kapa Santé, en collaboration avec l'homme d'affaires martiniquais Patrick Gélie, prévoit de poursuivre l'activité en cédant 98% des actifs au groupe Passionis International.

Deux offres de reprises sont également sur la table. Il s'agit de celle soumise par les dirigeants de la clinique Saint-Paul et celle du groupe Doctegestio.

La clinique Sainte-Marie fait l'objet d'une procédure de redressement judiciaire depuis le mois de septembre 2019.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.