300 personnes vêtues de blanc pour parler des fêtes et évènements en Martinique

Par • Mis à jour le 26/08/2015 - 17:48

L’appel de Mickael Leton - l'organisateur de soirées qui avait poussé un coup de gueule - a visiblement été entendu ! Plus de 300 personnes, vêtues de blanc (en signe de paix) se sont rassemblées à l’Hôtel Club des Trois-Ilets ce mardi soir.

    300 personnes vêtues de blanc pour parler des fêtes et évènements en Martinique
Une scène décorée, quelques notes de musique, des participants vêtus de blanc... Ce mardi soir, artistes, professionnels du monde de la nuit, organisateurs de soirées mais également politiques se sont retrouvés aux Trois-Ilets. Cette rencontre a été organisée suite à l'appel de Mickael Leton - organisateur de soirées - qui souhaitait échanger autour de la problématique du business de la fête et de la musique en Martinique.

"Je ne comprends pas pourquoi aujourd'hui on est obligé de remettre en question nos coutumes, notre manière de vivre" questionne une participante; un peu plus loin un autre se rappelle d'un autre temps : "à l'époque c'était très bien, chacun pouvait faire des zouk, des soirées où les familles pouvaient se réunir festivement. Aujourd'hui c'est visiblement de plus en plus compliqué. Il faut quand même que les gens comprennent qu'on a besoin de s'amuser".

Au delà du bien-être et de la détente que peuvent procurer les fêtes et soirées, ces dernières génèrent aussi des emplois, comme le confirme un agent de sécurité :"si il n'y a pas de sécurité il n'y a pas de soirée. Maintenant les mairies demandent une entreprise de gardiennage agréée pour les évènements."

Pour rappel il y a 15 jours, l’organisateur privé de soirées Mickael Leton était monté au créneau sur les réseaux sociaux pour alerter l’opinion publique sur le manque de marge de manoeuvre selon lui, pour organiser des soirées en Martinique.

Audrey Ollon et Pascal Michaux