Changer d'île

8 mars : journée internationale des droits des femmes

Par Sullyvan Daphné avec Yvonne Guilon / RCI.FM / 08/03/2019 - 07:19

Ce vendredi 8 mars 2019 est la journée internationale des droits des femmes. À l'occasion, plusieurs manifestations sont organisées en Martinique.

Plusieurs manifestation auront lieu en Martinique à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes qui se tient, ce vendredi 8 mars 2019. La Préfecture de Martinique met, ce matin en lumière les femmes qui travaillent dans l'économie du numérique et du digital à l'espace collaboratif Up and Space à Sainte-Luce qui est un espace de travail dédié à l'inclusion numérique qui a reçu le soutien du ministère des Outre-mers. À sa tête, deux femmes que la sous préfète du marin rencontrera, ce vendredi. 

Il faut aussi noter qu'en 2018, seul 15% des salariés travaillant dans le digital étaient des femmes. La CTM a d'ailleurs également choisi de les encourager en ce 8 mars avec le lancement du prix "fanm dijital" qui veut soutenir les start up locales et promouvoir les femmes cheffes d'entreprises dans le numérique en Martinique.

Au Lamentin, 6 femmes "byen doubout" seront aussi mises à l'honneur pour leurs actions dans plusieurs domaines. Parmi elles, Rita Bonheur, la présidente de l'Union des Femmes de la Martinique qui a d'ailleurs elle aussi son programme avec notamment, deux conférences débats sur l'égalité professionnelle, ce vendredi matin à l'immeuble de la Douane à Cluny.

RCI se met aussi à l'heure du droit des femmes avec cet après-midi, une émission sur l'égalité homme, femme qui rassemblera le chargé de mission de l'observatoire des violences envers les femmes, deux chercheurs de l'UA spécialisés dans les études de genre. Une émission qui aura lieu de 15 heures à 17 heures.

Des cravates pour les femmes 

En cette journée internationale des droits des femmes, les femmes, justement, sont invitées à porter une cravate. Une invitation qui se renouvelle chaque année. Cette cravate est un moyen de dénoncer le fait qu'une femme gagne en moyenne 24% de moins qu'un homme à poste et compétences égales. 

Porter la cravate, ce matin, c'est aussi lutter contre l'excision ou militer pour l'instruction des jeunes filles par exemple. C'est un symbole, un hommage à George Sand aussi, première femme à porter la cravate.

Les précisions d'Anne Emmanuelle Zaméo qui a lancé cette idée des femmes en cravate.
 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.