Accident à la station Vito de l'aéroport : la CGTM des produits pétroliers monte au créneau

Par • Mis à jour le 10/08/2019 - 12:47

Trois jours après l'accident survenu dans la station Vito de l'aéroport au Lamentin, le syndicat CGTM des produits pétroliers de Martinique monte au créneau. 

    Accident à la station Vito de l'aéroport : la CGTM des produits pétroliers monte au créneau

"Trop, c'est trop. On ne peut pas continuer à perdre la vie, en voulant la gagner". Le syndicat CGTM des Produits Pétroliers monte au créneau suite à l'accident survenu dans la station Vito de l'aéroport au Lamentin. En effet, il y a trois jours, une voiture a terminé sa course dans la station percutant deux pompes.

"La CGTM PP dénonce cette situation, qui n’est ni le fait du hasard, ni non plus celui d’un mauvais coup du sort, mais bien le résultat de la négligence des Gérants de stations-services, quant à leurs obligations touchant à la sécurité des salariés à leurs postes de travail. La CGTM PP constate que malgré ses mises en garde, malgré l’opération Molokoï conduite par les salariés le jeudi 14 juillet 2017 au Lamentin, rien n’a été fait concernant leurs mises en sécurité."

Une désinvolture des gérants de stations-service dénoncée

La CGTM dans son communiqué de presse dénonce une désinvolture des gérants de stations-service "la CGTM PP dénonce la désinvolture des gérants de stations-service responsables de ces situations et interpelle également les Pouvoirs Publics (Direction du Travail, Direction Sécurité Sociale, CTM), tous murés dans silence défiant toute compréhension. La CGTM PP après tant de faits dramatiques, appelle à l’ouverture d’une enquête publique interrogeant les obligations de sécurité dans les espaces de travail ouvert au public."

Les précisions d'Alphonse Degras secrétaire général CGTM PP :