Actions du CCAS : "En règle générale les gens obtiennent des réponses à leur demande"

Par • Mis à jour le 27/03/2015 - 12:15

Le Conseil Régional a voté hier jeudi sa participation au financement de l’ADOM ( l’Agence de l’Outremer pour la mobilité) : 1 200 000 euros. L’occasion pour nous de revenir sur l’aide à la continuité territoriale avec Justin Pamphile. Le président de l’ADOM Martinique était ce vendredi matin l’invité de la rédaction.

    Actions du CCAS : "En règle générale les gens obtiennent des réponses à leur demande"

Depuis 2011, 4558 martiniquais ont été soutenus par les différents CCAS. Le Conseil Régional a renouvelé hier la convention passée avec les Centres Communaux d’Actions Sociale avec une enveloppe de 2 millions d’euros.

"On constate qu'il y a des familles qui sollicitent le CCAS pour la caution et le premier loyer"

Le panel d'actions du CCAS est vaste, mais que viennent chercher exactement les personnes qui se tournent vers les CCAS?"Nous avons constaté qu'il y a eu dans un premier temps au regard de la convention une forte affluence en particulier sur des aides spécifiques à l'eau, à l'électricité. Pour ce qui concerne l'immobilier on a constaté aujourd'hui un relatif tassement et puis de temps en temps en fonction des livraisons de logement on constate qu'il y a des familles qui sollicitent le CCAS pour la caution et le premier loyer pour leur permettre d'entrer dans leur appartement" a indiqué Justin Pamphile le président de l'ADOM."En règle générale les gens obtiennent des réponses à leur demande" a t-il conclu.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar

Crédits photo : http://j.pamphile.free.fr/


Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.