Actualité mouvementée pour l'hôtellerie martiniquaise

Par • Mis à jour le 10/09/2015 - 17:24

L'actualité de l'hôtellerie martiniquaise est très mouvementée depuis plusieurs années. Entre liquidations judiciaires et fermetures certains s'y perdraient. Qu'en est -il du Marouba qui a fermé ses portes en mai dernier ? Où en est la reconstruction du Diamond Rock qui baissé le rideau depuis 2 ans ? On fait le point sur ces deux dossiers.

    Actualité mouvementée pour l'hôtellerie martiniquaise
L’hôtellerie du Nord Caraibe est orpheline depuis 4 mois... période de fermeture de l'hôtel Marouba; mais les instances régionales ont décidé de prendre ce dossier à bras le corps !

Sur la cinquantaine d’employés de l’établissement, près d’une quarantaine de personnes seront pris en charge au sein d’une cellule de reclassement. Diecte, mandataire judiciaire et collectivité régionale devront lancer cette cellule d’ici la semaine prochain.

Des réunions se tiennent depuis le mois dernier avec les anciens salariés afin de leur expliquer au mieux le processus qui sera mis en œuvre. La dizaine d’employés restant ont pour certain bénéficier d’un plan de départ à la retraite notamment.

Concernant l’hotel en lui-même, la Région - par le biais de l’établissement public foncier local - va racheter le terrain. La demande de portage a déjà été faite par les élus au mois de juillet dernier. L’achat par l’EPFL devrait être entériné dans le courant du mois nous assure-t-on.

Du côté du Sud...

Plus au sud, la situation est toute autre pour le Diamond Rock. La propriétaire Julia Gad Herera a toujours la volonté d’ouvrir son resort 5 * à la Pointe de La Cherry. Le financement nous dit-on est en passe d’être bouclé. En plus d'un apport personnel, la propriétaire du site pourrait bénéficier de fonds européens mais également d’une enveloppe régionale.

Le permis de construire a lui déjà été déposé en mairie nous dit-on. En ce qui concerne la démolition, elle ne pourra être effectué qu’après le désamiantage de l’établissement. Un appel d’offre sera lancé en ce sens dans les prochaines semaines… La propriétaire espère tenir son calendrier avec un début de construction entre décembre et janvier prochain, pour une ouverture programmée courant 2017.

Audrey Ollon et Cédric Catan