Assouplissement des règles pour voyager ce lundi 22 juin

Par 22/06/2020 - 15:29
01/01/2020 - 00:00

Fin du motif impérieux, test et quarantaine obligatoires en direction de la Martinique... La réglementation en terme de voyage change ce lundi 22 juin, vers un assouplissement de certaines règles.

    Assouplissement des règles pour voyager ce lundi 22 juin

Le secteur du tourisme peut commencer à souffler : depuis ce lundi 22 juin, les touristes peuvent revenir en Martinique, sans justificatif. Jusqu'à présent, il était obligatoire de présenter un motif impérieux pour se rendre sur notre île en provenance de l'Hexagone : soit pour raison familiale, soit pour raison professionnelle, soit pour raison de santé.

En revanche, la préfecture de la Martinique maintient jusqu'au 10 juillet prochain un certain nombre de mesures sanitaires pour les voyageurs qui arrivent sur notre territoire, comme la quatorzaine. Elle peut se faire en hébergement collectif ou à domicile, et est obligatoire si le voyageur débarque de l'avion sans avoir fait de test au préalable : dans ce cas, la personne en isolement devra effectuer un test PCR 3 jours après son arrivée, puis 10 jours après. Mais il est possible de raccourcir son temps d'isolement en effectuant un test PCR 72 heures avant l'embarquement : s'il est négatif, le voyageur ne devra rester isoler que sept jours, c'est ce que l'on appelle la septaine. Au terme de cette septaine, un dernier test devra être effectué : s'il est négatif, alors la personne pourra circuler librement.

Ces mesures en revanche ne s'appliquent pas pour les personnes qui voyagent de la Martinique vers l'Hexagone : dans ce cas de figure, toutes les règles sautent, et l'on peut voyager librement comme avant. Les soignants recommandent toutefois de rester prudents les sept premiers jours après avoir atterri, et de rester à distance des personnes fragiles.

Quant à la Guadeloupe, rien ne change : depuis le 8 juin, la libre circulation a repris entre les deux îles, et les mesures de quarantaine ainsi que les tests sont levés.

 

Le référé de la CCI de Guyane rejeté : la circulation reste plus encadrée entre les Antilles et la Guyane


Les déplacements entre les Antilles et la Guyane eux, sont plus encadrés. En raison de la crise sanitaire qui sévit dans le département guyanais,  les préfectures de la Martinique et de la Guadeloupe interdisent l'arrivée de voyageurs en provenance de Guyane, sans motif impérieux. Depuis le vendredi 19 juin, les personnes entrant en Martinique en provenance de la Guyane doivent présenter un test PCR dont le résultat est négatif, et réalisé dans les 72 heures précédent le vol. Il devra être présenté aux fonctionnaires de la douane. Une quarantaine de sept jours est ensuite obligatoire à l'arrivée.

Enfin, pour ceux qui doivent prendre un avion dans la précipitation, et qui n'ont pas la possibilité de faire de test dans le temps imparti, il est possible d'envoyer un mail à quarantaine@martinique.presse.gouv.fr, pour obtenir l'accord express du Préfet.

Des mesures que la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Guyane juge discriminante. Samedi 20 juin, la CCI de Guyane a saisi le tribunal administratif de la Martinique pour annuler cet arrêté. Mais la décision, rendue ce lundi 22 juin, est sans appel : le référé est rejeté, et l'arrêté est maintenu.

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.