Bilan de la sécurité 2015 en Martinique

Par • Mis à jour le 12/02/2016 - 17:48

C'est entouré du procureur de la république, du représentant de la gendarmerie et du directeur départemental de la sécurité publique que le préfet de la Martinique Fabrice Rigoulet-Roze a dressé ce vendredi 12 février 2016 au matin le bilan de la sécurité 2015 en Martinique.

    Bilan de la sécurité 2015 en Martinique
2015 a été une année de lutte sans relâche ! Les indicateurs de délinquance généraux* sont tous à la baisse et les taux d'élucidation des infractions sont en hausse. Entouré du procureur de la république, du Directeur départemental de la sécurité publique et du commandant de gendarmerie de Martinique le Préfet a salué les résultats des différents services sur l’année écoulée.

En effet, plusieurs indicateurs de la délinquance sont en baisse, comme celui des violences physiques (-4%) ou encore celui des atteintes aux biens( -8%); le nombre d’homicides est lui stable.

Concernant la sécurité routière, si les motards restent les 1ères victimes de la route, le nombre de morts est cependant en baisse, tout comme le nombre d’accidents. Afin de maintenir ces chiffres, le Préfet a annoncé que les moyens humains et matériels seront encore renforcés pour l’année 2016. "Les chiffres baissent , les moyens ne baissent pas ! La Martinique comme le reste du territoire national est concernée par l'augmentation annoncée par le président de la république dans son pack de sécurité", a t-il indiqué. A cette occasion le préfet a également présenté de nouveaux équipements. "On a souhaité montrer un certain nombre d'équipements nouveaux qui sont venus dôter les forces de sécurité en 2015 et qui continueront en 2016", a t-il également indiqué en faisant entre autres références aux nouveaux véhicules et autres équipements radio.

*Les indicateurs de la délinquance :

AVIP - Atteintes Volontaires à l'Intégrité Physique des personnes

Cet indicateur concerne les faits de violence physiques crapuleuses et non crapuleuses, les menaces de violences et les violences sexuelles (ex : atteintes aux moeurs, infractions contre la famille et l'enfance...). Il comprend les formes de violence affectant physiquement nos concitoyens, notamment dans la sphère familiale.

AAB - Atteinte Aux Biens

Les atteintes aux biens concernent les faits de vol (à main armée, avec violence, avec entrée par ruse, cambriolages, vols simples et liés à l'automobile), les destructions et les dégradations.

EIEF - Escroquerie et Infractions Economiques et Financières

L'indicateur EIEF concerne les faits de faux en écriture, fausse monnaie, contrefaçons, escroqueries et abus de confiance, falsification et usages de chèques volés ou de cartes de crédits, abus de biens sociaux, fraues fiscales.

Audrey Ollon et Cédric Catan