Bilan de sècheresse : nos rivières sont en déficit

Par 03/05/2016 - 17:30 • Mis à jour le 03/05/2016 - 17:30

Après plusieurs jours sans pluie en avril, de nombreux courants d’eau en Martinique se sont asséchés. Le débit des rivières sur le centre et au sud de l’île ont franchi les seuils d’alerte depuis plusieurs jours. Pour garantir la distribution d’eau, la préfecture de la Martinique appelle à suivre les mesures de limitation.

    Bilan de sècheresse : nos rivières sont en déficit
Après un début d'année 2016 relativement pluvieux, le mois d’avril a été extrêmement sec en Martinique. Dans le sud de l’île, il n’y a pas eu de pluie depuis 12 jours. Les températures élevées ont aggravé la vaporisation de l’eau. Ainsi, de nombreux courants se sont retrouvés dans la situation de déficit : la Lézarde, Rivière Blanche, Petite Rivière, Rivière des Coulisses et d’autres.

Face à la nécessité de préserver les ressources, l’état d’alerte sècheresse a été annoncé par la Préfecture de la Martinique. Les mesures d’interdiction ont été instaurées depuis ce mardi 2 mai 2016.

Ainsi, il est interdit d’arroser les pelouses, jardins, espaces verts et terrains de sport. Le lavage des véhicules ne peut être réalisé que sur les stations spécialisées et dans les aires portuaires pour les bateaux. La vidange et le remplissage complets des piscines est également interdit.