Cérémonie d'inhumation de Laure Sabès au Morne-Rouge

Par 02/02/2019 - 13:33 • Mis à jour le 02/02/2019 - 13:33

La dépouille de la fondatrice de la congrégation des dominicaines missionnaires de la Délivrande Laure Sabès a été inhumée dans la basilique du Morne-Rouge. L'archevêque Monseigneur David Macaire a annoncé qu'il fera une béatification.

    Cérémonie d'inhumation de Laure Sabès au Morne-Rouge

C'est ce samedi 2 février 2019 dans la basilique du Morne-Rouge pleine a craqué qu'a été inhumée la dépouille de Laure Sabès, la fondatrice de la congrégation des dominicaines missionnaires de la Délivrande. Une grande messe célébrée par l'archevêque Monseigneur David Macaire. Il en a profité pour annoncer à l'assemblée qu'il fera une béatification de Laure Sabès.

Pour rappel, cette religieuse est la fondatrice de la congrégation des dominicaines missionnaires de la Délivrande et a fortement marqué le diocèse de Martinique.

De son vrai nom Marie Annes Jacques Laure Sabes, celle que les religieuses appellent la mère Marie de la Providence est née le 25 juillet 1841 à Saint-Pierre dans une famille bourgeoise. Jugée frivole et extravagante dans son jeune âge par sa famille pratiquante, elle a une révélation à 21 ans au pied d'une statue de la Vierge dans le célèbre sanctuaire de Notre-Dame de la Délivrande.

Pendant cette époque post-coloniale elle est témoin de la mutation de la société esclavagiste elle décide alors de consacrer sa vie au Christ et surtout de venir en aide aux indigents, aux migrants et aux plus pauvres. Elle fonde le 2 juillet 1868 la congrégation des dominicaines de notre dame de la Délivrande au Morne-Rouge.

Aujourd'hui, plusieurs autres couvents en Italie, Suisse, Liban ou encore en Egype portent ce nom.

Soeur Laure Sabes a été inhumée au cimetière de Saint-Roch la même année en 1911. Trente-quatre ans plus tard son corps est exhumé puis transféré dans le chœur de la chapelle du couvent à la Maison Mère des sœurs dominicaines de la Délivrande à Grenoble.

La béatification est la déclaration, par décret pontifical, qu'une personne de foi chrétienne a pratiqué les vertus naturelles et chrétiennes de façon exemplaire, ou même héroïque. La publication de ce décret est suivie d'une célébration solennelle de béatification.