Cérémonies religieuses : Le Conseil d'Etat lève la limite des trente personnes

Par 29/11/2020 - 08:33
01/01/2020 - 00:00

Le Conseil d'Etat est revenu ce matin dimanche 29 novembre sur la décision du gouvernement de limiter les cérémonies religieuses à trente personnes. Le gouvernement a trois jours pour revenir sur sa décision.

    Cérémonies religieuses : Le Conseil d'Etat lève la limite des trente personnes

Lors de ses annonces sur l'adaptation du confinement pour les prochaines semaines, le gouvernement avait limité les cérémonies religieuses à trente personnes. Une décision contrée ce matin par le Conseil d'Etat, qui ordonne au gouvernement de revoir son décret dans un délai de trois jours. 

Les sages ont ainsi jugé inéquitable cette jauge imposée aux cérémonies religieuses, au regard de l'absence de limitation pour d'autres activités autorisées. Le Conseil d'Etat défend la liberté de culte, et insiste sur le fait que "si certains établissements recevant du public autre que les lieux de culte restent fermés (comme les cinémas ou les théâtres) les activités qui y sont exercées ne sont pas de même nature et les libertés fondamentales qui sont en jeu ne sont pas les mêmes."

La nouvelle est accueillie avec soulagement à la cathédrale de Fort-de-France, qui a multiplié les offices pour respecter la jauge imposée. "C'est une bonne nouvelle. C'était très difficile pour nous les chrétiens catholiques d'imaginer qu'on puisse multiplier les messes pour accueillir les fidèles, alors que nos églises sont suffisamment spacieuses pour les accueillir. Nous étions dans la difficulté ce dimanche : certaines paroisses ont doublé ou triplé leurs messes pour accueillir les fidèles dans les conditions des trente personnes par messe", constate Père Monconthour, curé de la cathédrale de Fort-de-France. 

Cette décision intervient alors que les catholiques célèbrent le premier week-end de l'Avent et à quelques semaines des fêtes de Noël. 

Tags