Cérémonies reportées, protocoles revus et corrigés : les mariages en 2021 s'organisent malgré la crise sanitaire.

Par 25/01/2021 - 12:53
01/01/2020 - 00:00

À l'occasion du salon du mariage organisé du 23 au 24 janvier, de nombreux couples sont venus prendre le pouls pour organiser leur célébration en 2021. Entre les reports des événements prévus en 2020 pour 2021, et les jauges des invités qui passent de 200 à 20, difficile pour les prestataires de s'en sortir. Et pourtant, dans ce secteur gravement impacté par la crise sanitaire, certains tentent au mieux de s'adapter.

    Cérémonies reportées, protocoles revus et corrigés : les mariages en 2021 s'organisent malgré la crise sanitaire.
© AS / RCI Martinique

Il y avait beaucoup d'amour et de tendresse ce week-end, à l’hôtel Batelière. Entre le samedi 23 et dimanche 24 janvier, se tenait le salon du mariage : environ 1600 personnes sont venues prendre des renseignements pour leur future célébration, c'est cinquante pour-cent de moins que l'an passé. Une fréquentation en baisse en raison de la crise sanitaire, puisque de nombreux mariages sont reportés. Et cela a une conséquence également sur les exposants puisqu'il était 31 ce week-end, contre 48 en 2020. Il faut dire que de nombreuses entreprises ont fait faillite, notamment chez les traiteurs et les wedding planners, en raison de nombre d'invités qui a chuté drastiquement : alors que les cérémonies tournent autour des 200 convives habituellement, ce sont désormais une vingtaine d'invités à peine, que l'on compte autour de la table.


Pourtant, il y a un poste de dépense sur lequel les futures mariées ne transigent pas : la robe ! Même si les événements sont plus petits qu'à l'ordinaire, "c'est vraiment un jour important pour elle, donc si elle fête son mariage, elle veut avoir quand même une très très belle tenue" a constaté la styliste créatrice de robe de mariée, Evelyne René-Corail Valleray.

 


Covid ou pas, 2021 devrait en principe amorcer la reprise pour le secteur : beaucoup de fiancés ont choisi de reporter leur mariage prévu en 2020 pour l'année 2021, et d'autres couples envisagent de célébrer leur union cette année, malgré le contexte sanitaire encore très lourd. "Pour l'instant, on a prévu 150 personnes. Et si malheureusement, raisons sanitaires obligent, on doit s'adapter, si on le doit le faire à cinq, si on doit le faire à deux, et bien on le fera à deux", explique Ludovic, qui est venu prendre des contacts pour son mariage prévu en juillet.
Selon certains exposants, l'agenda en 2021 est déjà surchargé, et plusieurs futurs mariés doivent déjà reporter leur célébration en 2022.

Tags