"C'est un dossier qui a fait l'objet d'échanges avec le maire avec validation des marchandes"

Par • Mis à jour le 17/08/2015 - 20:40

Installées sur le nouveau site du marché touristique depuis 5 mois - derrières les taxicos - les marchandes de souvenirs désespèrent d'avoir des clients. Avec un bail de 250 euros par mois, elles se plaignent, de ne plus être en mesure de les payer vu le peu d'affluence dont elles bénéficient. La municipalité de Fort-de-France de son côté se dit surprise de la réaction des marchandes en ce qui concerne le loyer de leur emplacement.

    "C'est un dossier qui a fait l'objet d'échanges avec le maire avec validation des marchandes"
En mairie - en ce qui concerne cette affaire - les choses sont très claires, plusieurs rencontres ont déjà eu lieu avec les marchandes, notamment en présence du maire. Selon Jean-Claude Filin, Directeur Général Adjoint à la Ville de Fort-de-France, une convention a été signée en juin dernier, à leur demande où elles auraient choisi le montant de leurs loyers. De plus, le site sur lequel se trouve le marché qu'elles occupent a également été choisi par elles. "Si on parle de loyer, c'est un dossier qui a fait l'objet d'échanges avec le maire avec validation des marchandes et à la suite de ces rencontres il y a eu une nouvelle convention qui été signée par le maire et par les marchandes avec un glissement des loyers en trois phases. Une première phase de gratuité par rapport à l'installation. Une deuxième phase qui prend en compte les travaux du TCSP - les marchandes doivent payer 250 euros pendant un an , et puis une troisième phase qui est la phase définitive, avec un tarif de 300 euros." a t-il expliqué.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville