Chemin Tamaya à Acajou : les habitants déposent une pétition

Par 08/12/2020 - 05:30
01/01/2020 - 00:00

Les habitants du chemin Tamaya à Acajou au Lamentin n'en peuvent plus. Depuis plus d'un an, leur lieu de résidence est invivable car une déviation passe par leur quartier. Ils ont déposé une pétition hier matin lundi 7 décembre auprès du président de la CACEM et du maire du Lamentin.

    Chemin Tamaya à Acajou : les habitants déposent une pétition

Au coeur du quartier résidentiel Acajou, autrefois paisible, passe la déviation de la route communautaire Acajou - Petit Pré. 

L’effondrement de la voie "Vieux Chemin de Californie" au Lamentin en juin 2019, durant le chantier de construction d’un projet immobilier, a entraîné la fermeture de cette route dans les deux sens de circulation et la mise en place d’une déviation passant par le chemin Tamaya.

2c9f1105-3355-45f9-95b5-ad39972a8b30.jpg
La voie "Vieux Chemin de Californie" au Lamentin effondrée depuis juin 2019

La déviation étant pourtant limitée à 30 kilomètres heure et interdite aux poids lourds, les riverains assistent à un ballet d'incivilités routières, en plus des nuisances sonores.

"Nous avons fait des relevés et trouvé une moyenne à 70 décibels, avec des pointes à 90 decibels, donc on est exposés à des difficultés de stress, de mal-être... C'est vraiment très difficile", explique une habitante.

Les habitants du chemin Tamaya dénoncent également des problèmes de sécurité.

"Trop de violence et trop de vitesse : on ne peut plus sortir. Trop d'agressions verbales, parce qu'on se fait agresser par les voitures quand on marche sur le bord de la route", affirme Axelle, qui réside dans le quartier.

01e27108-d8d7-423f-8df8-d190c78fc5c0.jpg
Chemin Tamaya à Acajou, au Lamentin

Les habitants ont décidé de résoudre ce problème en se mobilisant, et en saisissant les autorités. Ils ont donc déposé hier matin une pétition de 140 signataires adressée au président de la CACEM, Luc Louison Clemente, gestionnaire de la voie détruite, ainsi qu'au maire du Lamentin, David Zobda, en charge du chemin Tamaya.

Concernant la route qui relie Acajou à Petit-Près, aucuns travaux n'ont été entamés. Cet effondrement serait au coeur de litiges judiciaires entre le promoteur immobilier et les autorités.

Tags