Chemin du littoral: nouvelle manifestation à Sainte Luce

Par 12/05/2019 - 10:57 • Mis à jour le 12/05/2019 - 10:57

L'Assaupamar et le mouvement MUN ont lancé un appel à un rassemblement ce dimanche 12 mai à partir de 8h à Sainte Luce quartier Désert. Selon l'association écologiste, il était question d'expliquer à la population les dispositions de la Loi. Un cordon de gendarmes, est positionné près d'une des maisons.

    Chemin du littoral: nouvelle manifestation à Sainte Luce

C'est un face à face entre les manifestants (plus de 150 personnes) et les gendarmes ce dimanche 12 mai, à Sainte Luce quartier Désert.

L'Assaupamar qui a rencontré le Préfet avant hier (vendredi 10 mai) avait appelé à un rassemblement qui devait permettre d'apporter des explications auprès de la population sur la loi du Littoral. Dans la semaine, le mouvement MUN a lui aussi appelé à revenir sur le site de Fond Larion afin de tracer concrètement le chemin littoral.

Tout cela fait suite aux annonces du Préfet que nous évoquions hier. Les militants attendent encore de voir l'application réelle du plan annoncé destiné à établir le cheminement littoral conformément à la mise en place de la loi de 2010. Celui-ci est prévu avant la fin du mois de mai.

Les images de ce face à face entre gendarmes et manifestants. 

Une visite du chemin littoral (prévue depuis vendredi selon le CDMT) s'est déroulée avec une délégation de 25 personnes composée de membres du CDMT, GRS Philippe Pierre-Charles, l'Assaupamar et de militants, accompagnée de la Sous Préfète du Marin, Corinne Blanchot Prosper.

Selon les membres de l'Assaupamar celle ci est satisfaisante car aucune barrière n'a été remise, laissant libre le chemin.

Il semblerait que des contre-manifestants du mouvement MUN tenteraient néanmoins de passer par la mer pour avoir accès au chemin du littoral selon les observations de notre journaliste sur place.

Hier Joël Joseph Merelix, Président de l'Assaupamar  avait fait une déclaration concernant les annonces du Préfet. au micro d'Aude Sioul Tidas

Le Préfet au micro de Pascale Lavenaire, appelait à l'apaisement.

Rappel des faits:

Dimanche dernier, des centaines de personnes avaient investi le site de Fond Larion, afin de faire tomber les barrières et autres obstacles se trouvant sur la bande des 3 mètres où le public peut circuler librement.