Coupures d'eau : les particuliers alimentés en priorité au détriment des zones industrielles

Par • Mis à jour le 29/06/2019 - 13:42

Depuis quelques jours, des coupures d'eau ne cessent d'intéresser des quartiers du Lamentin et de Saint-Joseph. Les instances concernées ont d'ailleurs choisi d'alimenter en priorité les particuliers au détriment des zones industrielles du Lamentin.

    Coupures d'eau : les particuliers alimentés en priorité au détriment des zones industrielles

Plusieurs quartiers du Lamentin et de Saint-Joseph connaissent depuis quelques jours des problèmes d'alimentation en eau potable. Il faut savoir qu'au niveau d'Odyssi, tout est fait pour que l'eau coule à nouveau dans les robinets des riverains concernés.

D'ailleurs Odyssi, la ville du Lamentin et la CACEM se sont réunis et ont décidé d'alimenter en priorité les particuliers au détriment des zones industrielles du Lamentin. Une annonce qui ne fait pas le bonheur de tous. Cette décision devra cependant être confirmée avec le préfet la semaine prochaine.

Les précisions de Jessica Dantin :

Un collectif de riverains verra bientôt le jour 

Suite aux nombreuses coupures, les riverains de certains quartiers du Lamentin ont décidé de se réunir et de créer un collectif de riverains pour pouvoir d'intervenir auprès des différentes instances afin que les autorités réagissent à cette situation.

Au-delà du préjudice concernant le service non rendu, financièrement ce n'est pas anodin. Les personnes concernées doivent acheter des bouteilles d'eau en quantité pour se laver et cuisiner.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.