Crise sanitaire en Martinique : vers un confinement prolongé jusqu'à la mi-septembre ?

Par 22/08/2021 - 11:09 • Mis à jour le 22/08/2021 - 10:44

Au vu du contexte sanitaire sans précédent et de la situation au CHU de Martinique, toujours lourdement sous pression, le confinement décrété sur l'île jusqu'au 31 août devrait se prolonger jusqu'à la mi-septembre.

    Crise sanitaire en Martinique : vers un confinement prolongé jusqu'à la mi-septembre ?

L'éventualité d'un confinement prolongé jusqu'à mi-septembre

La crise sanitaire sans précédent qui frappe l'île reste particulièrement intense pour cette quatrième vague de Covid-19. Si certains indicateurs diminuent faiblement depuis quelques jours, la situation n'est pas pour autant apaisée, loin de là. 

L'activité hospitalière au CHU de Martinique reste extrême. Hier, samedi 21 août, 460 personnes atteintes du Covid-19 étaient hospitalisées. 499 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures. Pour tenter de désengorger les services hospitaliers, trois personnes en réanimation atteintes du Covid-19 ont encore été évacuées vers l'hexagone. Et les décèsd du Covid continuent d'endeuiller l'île.

Lors de sa dernière allocution, le préfet de la Martinique avait annoncé un confinement strict jusqu'au 31 août minimum. Mais vu la pression que subit encore l'hôpital, Stanislas Cazelles devrait annoncer dès la semaine prochaine l'allongement du confinement jusqu'à la mi-septembre. Les commerces non-essentiels resteraient ainsi fermés jusqu'à cette date. 

La question de la rentrée scolaire 

La question de la rentrée scolaire, quant à elle, est toujours en cours de concertation.

Le président du conseil exécutif de la CTM, Serge Letchimy, a déjà annoncé un report de la rentrée administrative des adjoints techniques territoriaux des établissements d'enseignement (ATTEE) initialement prévue le lundi 23 août. 

Mais la rentrée des élèves et des enseignants devrait avoir lieu le 2 septembre du primaire au lycée. Une décision qui revient au rectorat, et qui divise. Car si l'association des parents d'élèves FCPE est pour le maintien de la rentrée à cette date, Jocelyn Présent, représentant de la fédération des enseignants affiliés à la FNEC FP-FO, se positionne pour le report. Quoi qu'il en soit, si cette option d'une rentrée au 2 septembre est bien validée, il faudra notamment déterminer la jauge à mettre en place, ou encore les conditions d'accès à la cantine. 

 

Tags