De 90 à 80 km/h : quatre radars changent de vitesse et autres subtilités

Par 02/07/2018 - 13:21 • Mis à jour le 02/07/2018 - 13:21

La réduction de la vitesse de 90 à 80 km/h doit permettre de réduire le nombre de morts sur nos routes. En attendant les résultats, la mesure génère des situations complexes sur les axes routiers de l'île.

    De 90 à 80 km/h : quatre radars changent de vitesse et autres subtilités

La réduction de la vitesse maximum autorisée sur les routes à double sens sans séparateur. Le gouvernement espère sauver entre 300 et 400 vies par an sur l’ensemble du territoire.

Avant de pouvoir constater les résultats, les automobilistes martiniquais devront se faire à plusieurs nouveautés très subtiles. 

D'ailleurs sur les routes les services techniques de la CTM sont déjà à pied d’œuvre. Les panneaux de signalisations à installer seraient déjà recensés. Cependant, les autorités préviennent qu’il ne faut pas s’attendre à ce que tous les panneaux soient changés au 1er juillet 2018. En effet, le décret n’étant paru qu’il y a 15 jours, il faudra un certains temps pour tous les changer.

Mais pour revenir à ce décret, il comporte bon nombre de subtilités et certaines font que dans un sens la vitesse restera à 90km/h et dans l’autre passera à 80 km/h.  "Lorsqu'on sera en présence d'une route bi-directionnelle sans séparteur central avec deux voies dans un même sens, il y aura une particularité qui fera que le sens à deux voies restera à 90 km/h alors que le sens à une voie passera à 80 km/h. Par exemple c'est le cas au niveau de la Rocade de Trinité. La vitesse restera à 90 km/h sur la portion à deux voies en direction de Sainte-Marie, tandis qu'en direction de Trinité, elle passera à 80 km/h sur l'unique voie dans ce sens", explique Cyril Liroy, chef du service transport, sécurité à la DEAL

Les changements de panneaux se feront prioritairement dans les zones où sont implantés des radars. Quatre zones surveillées sont concernées sur le réseau.

"Trois zones se trouvent sur la RN1 au Robert à Cadette, le radar du Gallion à Trinité et le radar du Marigot. Le quatrième radar concerné est situé sur la RD7 au niveau de Château Gaillard au Trois-Ilets", précise Cyril Liroy.

Pour éviter que les automobilistes s’embrouillent plus que de raisons, la collectivité en concertation avec la DEAL auront la possibilité de faire une analyse de cohérence et de pertinence des vitesses maximales autorisées. En attendant il faudra donc redoubler de vigilance afin de s’habituer à ces nouvelles réglementations.