"Depuis 2012 les taux de sucres ont notablement baissé dans les produits qui sont vendus en Martinique"

Par 24/03/2016 - 15:08 • Mis à jour le 24/03/2016 - 15:08

Le Comité Régional pour l’ALIMentation réuni hier mercredi 23 mars 2016 au matin en préfecture. Il a entre autres été question de la loi Lurel, qui a été votée en 2013.

    "Depuis 2012 les taux de sucres ont notablement baissé dans les produits qui sont vendus en Martinique"
Plusieurs points ont été abordés hier - mercredi 23 mars 2016 - à l'occasion de la réunion du CRALIM. La loi sur la lutte contre le gaspillage alimentaire a été évoquée et les discussions sont longuement revenues sur la loi Lurel qui a été votée en 2013. Pour rappel cette dernière a pour objectif de garantir la qualité de l’offre alimentaire en outre-mer mais également un taux de sucre des produits disponibles dans les DOM - TOM identique à celui des produits de l'hexagone.

"On peut dire que depuis 2012 les taux de sucres ont notablement baissé dans les produits qui sont vendus en Martinique"

Le texte sera officiellement applicable dans quelques semaines mais la plupart des fabricants de produits ont déjà abaissé le taux de sucre de ces derniers;"On peut dire que depuis 2012 les taux de sucres ont notablement baissé dans les produits qui sont vendus en Martinique; c'est très variable selon les aliments mais globalement on n'a pas de produits plus sucrés que dans l'hexagone actuellement commercialisés ici." a indiqué le chargé de mission "Offre Alimentaire" à la DAAF Philippe Terrieux.

L'arrêté sera publié dans les semaines à venir et l'ensemble de la loi sera désormais applicable. "Il faut un arrêté pour les familles de produits concernés, cet arrêté a mis du temps à être concçu. La loi est une loi interministérielle qui concerne 4 ministères différents, bien évidemment il a fallu se concerter avec les industriels, ce qui a été fait en Martinique au mois de Mai dernier", a précisé Philippe Terrieux.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon