Des associations d'usagers de l'eau demandent au préfet d'agir par réquisition dans le dossier Séguineau

Par 02/06/2020 - 12:55
01/01/2020 - 00:00

Des abonnés de l'eau ont demandé au préfet d'agir par réquisition pour permettre la réparation définitive de la conduite d'eau de Séguineau au Lorrain. Une réunion sur l'eau se tient d'ailleurs ce mardi en préfecture.

    Des associations d'usagers de l'eau demandent au préfet d'agir par réquisition dans le dossier Séguineau

Samedi, plusieurs associations et collectifs de citoyens mobilisés contre les coupures d’eau du robinet se sont réunis. 

Ils s'agissaient de réfléchir à une action commune des membres de l’Association pour la Protection de la nature et de l’environnement (APNE),  du collectif Eau Pour Saite Luce-Madinina,  le comité citoyen du Diamant, le collectif Eau d’Acajou, et le collectif Eau de Ducos.

À l'issue de cette rencontre un courrier a été envoyé au préfet. Il s'agit d'une demande de réquisition, pour qu’il autorise le rebranchement du tuyau de 800 mm de Séguineau, sans attendre la fin de la négociation avec le propriétaire du terrain. "Une expertise a été diligentée par le tribunal la semaine dernière. L'expert a commis l'erreur de convoquer les parties à l'habitation Lagrange, chez monsieur Bally, ce qu'il n'a pas le droit de faire. Il faudra recommencer l'expertise ce qui prendra plusieurs mois", déplore Charles Virassamy, 4ème vice président de l’APNE

L’expert désigné dans ce dossier a, selon les associations, commis une erreur de procédure qui retardera la négociation engagée par la CTM avec Bernard Bally, le propriétaire du terrain.

Pour les associations et les collectifs, si le préfet autorise les travaux de rebranchement de ce tuyau,  les travaux peuvent démarrer dans quelques jours, avec rapidement, un vrai soulagement pour les usagers privés d’eau.

Concernant les réparations des canalisations usagées, ils estiment que 3600 kilomètres de tuyaux sont reprendre. Du point de vu des usagers, les fonds européens sont mobilisables et ces travaux s’inscrivent dans le plus long terme. Ils réclament une politique volontariste sur ce sujet.

Enfin, les associations et collectifs appellent à la création d'une autorité unique, qui gérera l’ensemble du réseau, de la production à la distribution.  Il s'agirait de supprimer de tous les acteurs intermédiaires. De l'avis de certains collectifs, cette autorité unique pourrait être placée sous l'égide de la CTM.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.