Des nouvelles de la COOPEMAR!

Par • Mis à jour le 27/03/2015 - 15:22

La COOPEMAR est confrontée depuis quelques temps à des difficultés d'approvisionnement. Aujourd’hui, pour la coopérative l’heure est à la remobilisation afin d’assainir les comptes mais surtout permettre aux marins-pêcheurs de s’approvisionner à nouveau en carburant et ce dans les meilleures conditions.

    Des nouvelles de la COOPEMAR!

Nous vous parlions déjà depuis quelques temps de la situation financière difficile à laquelle était confrontée la Coopérative Maritime Avitaillement Martinique(COOPEMAR). Aujourd’hui, l’heure est à la remobilisation afin d’assainir les comptes mais surtout, permettre aux marins-pêcheurs de s’approvisionner à nouveau en carburant et ce dans les meilleures conditions. Pour l’heure, l’approvisionnement en carburant dans les différents points de vente de la COOPEMAR n’est pas assuré.

En milieu de semaine, les dirigeants de la COOPEMAR ont été reçus par Serge LETCHIMY et son équipe au siège de la Région Martinique à Plateau Roy pour un point sur la situation. Ils ont à cette occasion échangé sur les solutions possibles afin de relancer l’activité au sein de la coopérative.

"Ce n'est un secret pour personne que depuis décembre 2012 l'activité maritime s'et fortement dégradée; 30 % du littoral martiniquais est non accessible à la population maritime avec les conséquences que l'on sait." a expliqué Gérard Josepha le directeur de la COOPEMAR."Beaucoup de gens parlent de 1000 marins pêcheurs, ce n'est plus vrai. Nous savons que nous tournons autour de 350 à 400 marins pêcheurs qui vivent vraiment de la pêche." a t-il complété.

Audrey Ollon et Mario Guiolet





Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.