Des propos jugés irrespectueux et virulents tenus envers le CHUM et ses patients sur un site internet

Par • Mis à jour le 05/10/2018 - 10:45

Une association d'internes indépendante du CHU et de ses instances a diffusé sur un site internet des propos irrespectueux et virulents à l'encontre du CHU de Martinique et de ses patients. Des propos dénoncés et condamnés par la direction du CHUM.

    Des propos jugés irrespectueux et virulents tenus envers le CHUM et ses patients sur un site internet

C'est un bad buzz dont se serait bien passé le CHU de Martinique. En effet, une association de médecins internes a créé un site sur lequel elle décrit l'établissement hospitalier, le personnel et les patients, dans des termes virulents et irrespectueux "un CHU à chier, qui tombe en ruines, où règne le chaos (sauf quelques exceptions), où la hiérarchie est complètement inversée (ce sont les AS et les brancardiers qui font la loi), mais où il fait quand même bon travailler une fois qu'on y a pris ses repères [...]" Ici les syndicats font la loi. Il peut y avoir des grèves de tout et n'importe quoi, par exemple ceux qui nettoient les draps et donc vous n'aurez aucun drap pour vos patients pendant des semaines, ce qui peut aller jusqu'à faire annuler des blocs..."

Face à ça, les internautes n'ont pas tardé à réagir. Le site internet est désormais inaccessible. Ces propos ont complètement choqué toute la communauté hospitalo-universitaire. Le directeur du CHUM, le doyen de la faculté de médecine et le président de la Commission médicale d'établissement ont dénoncé par voie de communiqué ces actes qu'ils jugent être commis par un groupe minoritaire d'internes. Ils condamnent fermement de tels propos et des mesures devraient être prises après enquête.

Les précisions du professeur François Roques, le président de la commission médicale d'établissement.