Des quartiers prioritaires marqués par la pauvreté et l'entraide

Par • Mis à jour le 02/10/2018 - 05:37

À la veille de la présentation d'une étude sur les quartiers prioritaires, notre rédaction s'est rendue dans l'un d'entre eux pour savoir comment les habitants y vivent.

    Des quartiers prioritaires marqués par la pauvreté et l'entraide

L’INSEE va dévoiler aujourd’hui son étude sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville en Martinique. En 2013, en Martinique, 27 300 vivaient dans ces 7 QPV.

Les habitants de ces quartiers sont plus fréquemment touchés par la pauvreté, souffrent d’un déficit de formation et ont souvent du mal à s’insérer sur le marché du travail.

Parmi ces QPV, le quartier Haut-Dillon à Fort-de-France qui se distingue par une forte proportion de logements HLM, une population jeune et une prédominance des familles monoparentales.

Le reportage de Clara Vincent :

Les sept zones reconnues comme quartiers prioritaires en Martinique sont : Sainte-Thérèse – Bon Air, Volga Plage, Haut Dillon, la frange Ouest du centre-ville du Lamentin, la zone de Cité Lacroix - Trou Terre Pointe Lynch au Robert et la zone du Tombolo à Sainte-Marie.