Dix communes de Martinique intègrent le programme "Petites villes de demain"

Par 03/02/2021 - 18:37
01/01/2020 - 00:00

Le Carbet, Saint-Pierre, Sainte-Marie, Trinité, Le Vauclin, Sainte-Luce, Rivière-Pilote, Saint-Esprit, les Trois-Ilets et les Anses-d'Arlets. Ces dix communes intègrent le programme "Petites villes de demain" cette année pour les épauler dans leurs projets de redynamiser leurs centre-bourgs.

    Dix communes de Martinique intègrent le programme "Petites villes de demain"

Un programme pour redynamiser de leurs centre-bourgs des villes de moins de 20 000 habitants

Le Carbet, Saint-Pierre, Sainte-Marie et Trinité pour Cap Nord. Le Vauclin, Sainte-Luce, Rivière-Pilote, Saint-Esprit, les Trois-Ilets et les Anses-d'Arlets pour l'Espace Sud.

Ces dix communes de Martinique ont intégré le programme "Petites villes de demain" en 2021. Il s'agit d'un dispositif mis en place par le gouvernement pour accompagner les villes de moins de 20 000 habitants engagés dans un projet de redynamisation de leurs centre-bourgs et respectueux de l'environnement.

Le programme, piloté par l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, s'élève à trois milliards d'euros sur six ans.

Les communes bénéficieront ainsi d'un accompagnement financier mais aussi logistique puisque quatre chefs de projets (deux pour chaque communauté d'agglo) seront prochainement recrutés pour piloter le programme. 

Des projets communaux facilités par les moyens mis à disposition

Eddy Louis-Alexandre, adjoint en charge du développement économique, de l'agriculture et du tourisme du Saint-Esprit, insiste particulièrement sur les financements qui découlent de ce programme. Ceux-ci permettront notamment de créer un poste de manager de centre-ville pour redynamiser les commerces, ce qui s'inscrit dans les projets de la commune :

Cela correspond à notre ambition de faire du Saint-Esprit une ville tournée vers le futur tout en conservant son patrimoine. Et ce programme regroupe tous les outils dont nous aurons besoin pour y arriver

De son côté, Jimmy Farreaux, premier adjoint au maire du Vauclin chargé de l'aménagement du territoire, des ressources humaines et de la communication, explique que plusieurs axes seront développés grâce à ce programme. Le travail de la municipalité se focalisera sur la revitalisation du bourg par des actions concernant le logement, pour faire en sorte que la population y revienne, mais aussi par la mise en valeur des ruelles, la végétalisation des espaces publics et la mise en valeur du centre par des projets artistiques.

Pour Jean-Claude Ecanville, le maire du Carbet, il s'agit de faciliter les projets déjà programmés par la ville :

Nous avons choisi de positionner la ville comme un pôle économique, touristique et social, dans une logique de développement durable

Tags