Drame à Chateauboeuf : "La victime ne ferait pas de mal à une mouche"

Par 14/04/2015 - 13:59 • Mis à jour le 14/04/2015 - 13:59

L'émotion et l’incompréhension demeurent au quartier Chateauboeuf après le drame survenu en marge d’une partie de domino dimanche soir.4 personnes sont toujours en garde à vue après la mort par arme à feu d’un sexagénaire.

    Drame à Chateauboeuf : "La victime ne ferait pas de mal à une mouche"
La mort du sexagénaire tué par arme feu dimanche à Châteauboeuf impasse Eugène Bernard Pierre Louis a suscité l’émoi dans le quartier réputé calme selon les riverains. Ce drame est au coeur es discussions. Qui est l'auteur de ce geste fatal et surtout pourquoi ? Pour l'heure l’enquête de police se poursuit et 4 personnes sont toujours en garde a vue. La durée légale de cette dernière se termine aujourd’hui mardi à 16 heures. En attendant, les procédures, auditions et perquisitions se poursuivent.
Selon les premiers éléments de l'enquête, une querelle aurait dégénéré. Alors accident ou homicide volontaire ? L’arme quand à elle reste introuvable. Le sexagénaire à la retraite habitait au Morne Morissot il était venu - comme il le faisait régulièrement - rendre visite à son ami vivant avec sa mère. Ils se retrouvaient souvent pour jouer aux dominos, échanger, boire quelques verres, toujours dans un esprit convivial. Ce fameux dimanche 12 avril 2015 l’irréparable s’est produit. "Des gens qui se disent amis" a déploré un habitant du quartier."La victime ne ferait pas de mal à une mouche" a t-il complété.

A présent les enquêteurs doivent tenter de comprendre le macabre scénario, déterminer les causes exactes de ce drame et surtout identifier l’auteur du tir.

Audrey Ollon et Pascal Michaux