Drapeau aux quatre serpents: des plaintes déposées ce vendredi.

Par • Mis à jour le 29/12/2017 - 17:50

Une vingtaine de personnes ont répondu ce vendredi après-midi à l'appel du Mouvement International pour les Réparations à déposer des plaintes au tribunal contre la présence du drapeau aux quatre serpents dans la liste des émoticônes.

    Drapeau aux quatre serpents:  des plaintes déposées ce vendredi.

Le MIR et le Comité National pour les Réparations avaient donné rendez-vous à la population devant le tribunal de grande instance ce vendredi. Une vingtaine de personnes ont répondu présentes et ont signé le formulaire de plainte qui sera remis au procureur de la République.

L'objectif des associations est d'exiger la suppression du drapeau aux quatre serpents de la liste des émoticônes, ces petits dessins utilisés pour illustrer les commentaires sur les réseaux sociaux. Le drapeau bleu et blanc aux quatre serpents est en réalité un pavillon de la marine marchande qui flottait sur les navires négriers durant la traite esclavagiste. Mais sur internet,  lors d'une recherche, il apparaît comme le drapeau censé représenter le territoire de la Martinique dans le langage Emoji. 

Les militants qui font également circuler une pétition en ligne réclament son remplacement par le drapeau français (bleu, blanc, rouge) ou par le drapeau anti-colonialiste rouge, vert, noir.