Fissures : non, la Martinique n'est pas en train de se couper en deux

Par 29/09/2018 - 11:32 • Mis à jour le 29/09/2018 - 11:32

Depuis plusieurs jours la psychose gagne la population au sujet de fissures apparues notamment sur l'autoroute ou encore de l'effondrement de la route au passage d'un poids lourd à la Jambette au Lamentin. Non, la Martinique ne se coupe pas en deux, pas de quoi s'affoler.

    Fissures : non, la Martinique n'est pas en train de se couper en deux

Des photos et publications circulent depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux sur des fissures qui sont apparues notamment sur l'autoroute ou encore après l'effondrement à la Jambette ou du mouvement de terrain à Acajou au Lamentin. C'est donc la psychose qui gagne la population qui s'inquiète et s'affole des fissures observées. 

Pas d'inquiétude selon les spécialistes. Non, la Martinique n'est pas en train de se couper en deux. Tous ces phénomènes sont sous surveillance et ne sont pas liés.

Par exemple, les fissures de l'autoroute sont simplement dues à l'usure du goudron. Des travaux seront bientôt menés afin refaire cette portion de route usée. Pour la RN9, les investigations se poursuivent, mais de l'eau potable retrouvée en contrebas pourrait en être la principale cause.

En ce qui concerne les mouvements de terrain d'Acajou, ils sont sous surveillance et la municipalité indique que ce mouvement date du début d'année. Aucune aggravation de l'existant n'a été constatée. Selon les autorités et experts, il n'y a pas de quoi s'affoler.

Le reportage de Clara Vincent :