Grève générale et violents affrontements : le couvre-feu avancé à 19 heures en Martinique

Par 25/11/2021 - 16:39 • Mis à jour le 25/11/2021 - 16:32

Après trois nuits de violents affrontements avec les forces de l'ordre, le couvre-feu est avancé à 19 heures dès ce soir (jeudi 25 novembre) en Martinique.

    Grève générale et violents affrontements : le couvre-feu avancé à 19 heures en Martinique

Depuis ce début de semaine, la Martinique connaît une période de violences urbaines nocturnes particulièrement intenses, avec de nombreuses dégradations et l'installation de barrages. Des actes de violence ont notamment eu lieu à l’encontre des forces de sécurité et de la population.

La préfecture souligne que les forces de sécurité ont été mobilisées toutes les nuits pour rétablir l’ordre et ont dû faire usage de la force pour faire cesser ces violences et dégradations.

Face à cette situation, Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence et instaure un couvre-feu de 19 heures à 5 heures jusqu’au retour au calme pour faciliter l’intervention des forces de sécurité :

La liberté de manifester est un droit fondamental. Néanmoins, elle ne justifiera jamais la violence et les dégradations

Le préfet souligne qu'il s'agit d'un couvre-feu total, sans dérogation pour les établissements recevant du public, au contraire de celui déjà en cours sur l'île :

Ce couvre-feu permet de faciliter le travail des forces de sécurité. Il permet aussi de montrer à chacun la gravité de la situation dans laquelle nous sommes et la nécessité que cette situation revienne le plus vite possible au calme. C'est un couvre-feu complet, qui concerne toute la population. Il n'y a pas de dérogation pour les établissements recevant du public

11 personnes ont d’ores et déjà été interpellées et plusieurs armes ont été saisies. Les forces de sécurité resteront fortement mobilisées pour assurer la protection du territoire et des Martiniquais.

Tags