Imaginer l’avenir avec le projet « Martinique : 36 heures pour demain, an nou fe’y ! »

Par 30/09/2020 - 17:22
01/01/2020 - 00:00

Le projet « Martinique : 36 heures pour demain, an nou fe’y ! » a été présenté ce matin (mercredi 30 septembre 2020) à l’hôtel La Batelière.

    Imaginer l’avenir avec le projet « Martinique : 36 heures pour demain, an nou fe’y ! »

« Martinique : 36 heures pour demain, an nou fe’y ! ». C’est l’intitulé de ce projet initié par l’association First Caraïbes,  présidée par le professeur émérite de psychiatrie Aimé Charles-Nicolas. L’organisme peut compter sur plusieurs partenaires, dont le groupe de réflexion en Martinique Crifondo et surtout l’UNESCO à Paris.  Le travail s’engage sur une année,  pour aboutir en septembre 2021 à un Madiathon. 

Durant une journée et demi d’ateliers, la population pourra imaginer la Martinique de 2036. Et les idées réalisables recevront des financements. Une initiative d’envergure pour sortir de notre immobilisme,  un projet qui doit réunir toutes les générations, tous les milieux sociaux et des compatriotes ici et dans le monde, sans distinction.  

Le professeur Charles-Nicolas tient vraiment à casser l’image d’un projet réservé à une élite.C'est, pour lu,  l'affaire de tous les Martiniquais. Il est au micro de Pascale Lavenaire

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.