Inquiétude pour les filières de production locale et Piscicoles

Par • Mis à jour le 26/06/2019 - 17:47

Les filières de production locale et Piscicoles ont mobilisé, ce mercredi tous les secteurs pour expliquer leurs difficultés et manifester leurs inquiétudes.

    Inquiétude pour les filières de production locale et Piscicoles

Qu'il s'agisse de la pêche, de l'élevage, du bois ou encore de l'industrie. Les filières de la production locale et Piscicoles sont en panne. Ce mercredi, ils ont mobilisé tous les secteurs afin d'expliquer leurs difficultés et manifester leurs inquiétudes. Une démarche qui intervient au terme de plusieurs alertes sur les menaces qui pèsent sur leur avenir.

Toutes ces filières sont unanimes à dire que l'enveloppe annuelle de 40 millions d'euros reste insuffisante. Avec la filière canne par exemple, les planteurs espèrent obtenir pas moins de deux à trois millions d'euros pour faire arracher les herbes des parcelles, les pesticides étant interdits.

Les précisions de Stéphane Gouyer le vice-président de la SICA canne union. Il espère une meilleure écoute des décideurs pour sauver la profession : 
 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.