Changer d'île

Jikaélé : un nouveau voyage annulé

Par Karl Lorand et Sandrine Claude / RCI.FM / 15/08/2017 - 12:19

Un nouveau champ de bataille s'ouvre entre les familles et l'association Jikaélé. Un groupe de 145 personnes qui devait séjourner à Miami entre le 30 juillet et le 13 août 2017, a vu son voyage, déjà payé, purement et simplement annulé. Les voyageurs déçus veulent désormais se faire rembourser.

L'association Jikaélé se retrouve une nouvelle fois en pleine tourment. Quelques jours après le fiasco du séjour à Miami d'un groupe d'enfants, c'est à présent un voyage qui devait avoir lieu du 30 juillet au 13 août qui est au centre d'un nouvel imbroglio.

145 passagers, adultes comme enfants devaient séjourner à Miami. Après avoir été avisés à plusieurs reprises du report du vol, celui-ci a été au final annulé. Selon les participants, les explications de l'associations restent vagues.

Lundi (14 août 2017), certains parents se sont rendus devant au siège de l'association pour obtenir des explications quant au remboursement de leur séjour avorté. "Hier c'était la date pour rembourser le voyage. Monsieur Criard était là, on lui a demandé nos sous. Il nous a tourné le dos et il est parti. J'ai porté plainte auprès du procureur de la République. Je suis dégoutée parce que j'ai vu mes enfants pleurer parce qu'elles ne partaient pas à Miami. N'ayant plus d'argent pour les envoyer en vacances, je suis dans l'impasse. J'aurais aimé que tous les parents se rapprochent pour qu'on puisse constituer un dossier de partie civile. Moi j'ai payé 1800 euros fois deux et je ne veux pas en rester là", dit Maryse Lina.

Dans un mail adressé hier aux participants, Jikaélé dit "avoir entamé une procédure auprès de son garant financier pour le remboursement des sommes engagées par les participants."

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.