Josette Manin a rencontré les représentants des syndicats de transporteurs

Par • Mis à jour le 07/05/2015 - 13:33

Suite à ses entretiens avec l’Elysée le 28 avril dernier mais également avec le Ministère des outre-mer, Josette Manin Présidente du Conseil Général a rencontré ce mercredi soir une délégation composée d'une quarantaine de représentants et d'adhérents des différents syndicats.

    Josette Manin a rencontré les représentants des syndicats de transporteurs
Une rencontre entre le Conseil Général et les syndicats de transporteurs s'est déroulée hier, mercredi. La rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la décision politique qui sera prochainement prise afin d'accompagner financièrement 300 professionnels de la route s'est déroulée au Conseil Général à Fort-de-France.

Cette réunion a permis également de faire le point sur la future réorganisation du transport interurbain de personnes avec les organisations syndicales USET, OSTPM, (Groupement des transporteurs du Gros-Morne). Les transporteurs ont pour la plupart vivent une situation sociale compliquée : entre ceux qui n’ont pas du tout cotisé à une caisse de retraite, ceux qui devront forcément partir - compte tenu de leur âge - et ceux qui devront rester en activité encore quelques années...C'est un peu complexe. C’est tout le travail qui a débuté et que la présidente du département - Josette Manin - entend bien régler.

A l’issue de cette réunion, 3 propositions ont été faites par le Conseil Général : la première propose un accompagnement financier des transporteurs qui sont en âge de partir à la retraite sur l’année 2015 comprenant une enveloppe destinée au chauffeur + le rachat des cotisations prescrites pour la retraite. La seconde vise à financer le départ d’un deuxième groupe sur les années à venir (ceux censés partir d’ici 2/3 ans) avec un rachat également des cotisations retraites. La dernière enfin, propose que certains transporteurs soient rattachés à la nouvelle régie mise en place par le Conseil Général dans le cadre de la réorganisation du transport. Elle propose également de répondre à un appel d’offre par le biais d’une Délégation de Service public.

Selon les données en notre possession, l’enveloppe par chauffeur devrait s'élever à 70 000 euros + un montant relatif au rachat des cotisations retraites d'environ 30 000 euros.

Les 3 propositions émises par le Conseil Général seront étudiées par les transporteurs et leurs représentants qui émettront des contre-propositions qui seront étudiées lors d’une prochaine séance de travail entre le Conseil Général et les syndicats de transporteurs.

Audrey Ollon et Mario Guiolet