Kadalys est sacrée marque de l'année des Blue Beauty Awards aux Etats-Unis

Par 04/03/2021 - 15:31
01/01/2020 - 00:00

L’annonce a été faite hier (mercredi 3 mars) aux Etats-Unis. La marque Kadalys, de produits de beauté à partir d’actifs de la banane de Martinique et de Guadeloupe, est sacrée marque de l’année 2021 au concours des Blue Beauty Awards.

    Kadalys est sacrée marque de l'année des Blue Beauty Awards aux Etats-Unis
Shirley Billot, fondatrice et PDG de Kadalys

Une marque utilisant les bananes esseulées de Martinique et de Guadeloupe

Les Blue Beauty Awards plébiscitent les marques de cosmétiques et de soins qui s’inscrivent dans le développement durable, l’économie circulaire et l’impact positif sur l’environnement. Les jurés de ce prix convoité ont donc récompensé cette année la marque Kadalys, créée en 2012 par la martiniquaise Shirley Billot, initiée très tôt à la pharmacopée locale et singulièrement au roi du jardin créole : le bananier.

Se voulant éco-consciente, éthique, inscrite dans le développement durable et dans la promotion des jeunes chercheurs antillais, la marque utilise comme matière première les bananes dites "célibataires". Sur les 270 000 tonnes de bananes qui sont transportées en bateau vers l’Europe, 15%, soit 40 000 tonnes, ne seront jamais vendues car abîmées, imparfaites ou seules. Ce sont ces bananes qui entrent dans la composition des produits Kadalys.

Le prix Blue Beauty Awards récompense ainsi la démarche de la marque, particulièrement l'innovation en matière de RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et sa capacité à avoir un vrai impact sur l'environnement. Shirley Billot, fondatrice et PDG de Kadalys, s'en réjouit :

Ils ont adoré l'impact par la transformation des déchets de la filière banane, et on a gagné aux Etats-Unis alors qu'on n'y est depuis quatre mois. Ils ont aussi été séduit par le fait qu'on a mis en place tout un programme de recherche qui développe des ingrédients innovants en utilisant les principes de l'éco-extraction et de la chimie verte, et pour repenser l'avenir économique de la Martinique en allant sur des métiers scientifiques et techniques

Oeuvrer pour le développement économique en Martinique

L’équipe Kadalys était en Martinique en février dernier. Shirley Billot était accompagnée d'Audrey Warnery, jeune biochimiste martiniquaise préparant sa thèse de doctorat tout en poursuivant ses recherches au sein de l’entreprise de cosmétiques. Ensemble, elles recherchent en Martinique un site pour la transformation des bananes en actif. L'objectif est de permettre aux jeunes scientifiques de rentrer travailler pour la marque, mais sur le territoire.

Après cette ouverture sur les Etats-Unis, Kadalys prépare désormais l’exportation de ses produits vers la Chine, l’Europe de l’Est et la Scandinavie.

Tags